E-réputation & Vie Privée : nos conseils pour mieux vous défendre

Comment soigner sa présence sur internet tout en préservant sa vie privée ? Selon une enquête menée par ZDNet.fr sur un échantillon de plus de 1000 personnes âgés de 15 ans et plus, 44% des internautes français affirment être vigilants de leurs données privées.

Surfeurs, lecteurs, blogueurs, nous cherchons tous un jour de l’information sur le net, en publions parfois, voire en divulguons sur notre propre vie privée bon gré mal gré. Certains d’entre nous n’hésitent même plus à proclamer haut et fort que : « La vie privée est un problème de vieux cons ». (Jean-Marc Manach, journaliste spécialiste de la veille web).

Sur internet, le pire comme le meilleur se côtoient librement. Phénomène amplifié par l’expansion des réseaux sociaux, l’utilisation d’internet nécessite une vigilance accrue vis-à-vis des traces que l’on sème sur la toile, puisque victime de son succès et en proie à tous types d’actes malveillants (virus, spamming, détournements de capitaux, espionnage etc.), cet écosystème est fragilisé et instable.

Entre développement de son image personnelle (personal branding), exhibition non maîtrisée sur les réseaux sociaux et voyeurisme de certains, la complexité des usages du Web est pléthorique. Il est donc important de prendre conscience des risques et conséquences que l’on peut s’exposer pour nous-mêmes ou une entreprise. Par ailleurs, il est crucial de savoir qu’en terme de protection de son identité sur le net, le meilleur adage est sans aucun doute ; « mieux vaut prévenir que guérir » et sachant cela, il faut s’efforcer à cultiver notre « moi numérique » dès lors que l’on navigue sur la toile.

Bon alors, comment se protéger des indiscrets ?!

Vos données personnelles sont généralement sur votre ordinateur portable, votre disque dur externe, vos clés USB voire même directement sur des serveurs web. Mais ces données sont-elles bien protégées ? Voici nos quelques conseils pratiques…suivez le guide !


Sachez tout d’abord que la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) encadre fermement les transferts de données depuis l’UE vers l’étranger. Le destinataire doit être localisé dans un Etat approuvé par la Commission Européenne ou avoir conclu un accord validé par la CNIL.

Conseil n°1 :

  • Privilégiez des mots de passe différents pour chaque service web (permet de limiter les risques d’utilisation frauduleuse de vos comptes bancaires)

Conseil n°2 :

  • Utilisez des identifiants et des adresses e-mails différents (pour éviter les recoupements trop faciles, conduisant parfois jusqu’au Homejacking) Pour plus d’informations visitez le site suivant : http://pleaserobme.com/

Conseil n°3 :

  • Evitez de publier trop d’informations ni trop de photos personnelles, notamment sur les réseaux sociaux.

Conseil n°4 :

  • N’achetez jamais rien depuis un cybercafé, ou depuis les ordinateurs en libre-service des hôtels et autres lieux publics. Ces endroits sont la plupart du temps infectés par des Keyloggers et des spywares (logiciels espions).

Conseil n°5 :

  • Sur internet, n’ayez confiance qu’en vous-même…Les messages automatiques que vous recevez depuis les réseaux sociaux et les boîtes e-mails du type MSN Hotmail ne sont pas forcément envoyés par vos amis.

Conseil n°6 :

  • Ne faites aucun achat sur internet sans la barre verte ! Seuls les sites ayant un certificat SSL de type « EV » (Extended Validation) faisant apparaitre la barre d’adresse surlignée en vert sont fiables. Vérifiez aussi quel est l’organisme émetteur du certification (ex : Verisign, Keynetis).

Conseil n°7 :

  • Ne faites pas confiance aux cadenas et autres logos affichés sur les pages. Dans la barre d’adresse de votre navigateur, cliquez sur les cadenas de sécurité pour vérifier si des informations techniques s’affichent bien. Si rien ne se passe, le site est du phishing ou de la vente illégale.


Bon à savoir : la Commission Nationale Informatique et Libertés a récemment lancé une application iPhone : CNIL Jeunes, afin de sensibiliser de manière pédagogique et ludique, les jeunes enfants âgés de 6 à 14 ans.

Des informations relatives à la protection de la vie privée sur internet, l’importance des données personnelles, des conseils pratiques, un lexique sur les nouvelles technologies et des quizz pour valider les acquis sont au programme de cette application.

Si vous souhaitez tester l’application, suivez ce lien : http://itunes.apple.com/fr/app/id416103627?mt=8#

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :