Les réseaux sociaux & la réputation des entreprises du CAC 40

Lors de la Top Com Corporate 2011 ; événement annuel qui s’est tenu du 7 au 10 février à la Chambre du Commerce et d’Industrie de Paris et qui récompense les meilleures actions et réalisations de l’année,  en décernant des GRANDS PRIX ; le thème de l’e-réputation était à l’honneur ! En effet, à cette occasion l’institut d’étude TNS Sofres a publié un rapport concernant l’impact des réseaux sociaux sur la réputation des entreprises du CAC 40. Cette étude tente de répondre aux questions suivantes :

«Quels changements profonds ont pu survenir dans les sources d’information sur les entreprises ?» «La réputation des entreprises se joue-t-elle sur les réseaux sociaux ?»

Selon TNS Sofres :

– « 67% des utilisateurs de réseaux sociaux pensent que la toile a profondément changé la manière dont ils s’informent sur les entreprises et 44 % disent « aimer » utiliser Internet pour tenter de peser sur le comportement des entreprises.

– 9 % des utilisateurs des réseaux sociaux y ont d’ailleurs déjà critiqué un patron ou un dirigeant d’entreprise et 21 % ont émis un jugement négatif concernant des entreprises ayant mal agi à leurs yeux. »

Parmi les 42 entreprises testées, 17 entreprises auraient eu un buzz suffisamment efficace (notamment sur twitter), pour laisser des traces dans l’esprit de plus de 10 % des internautes français utilisant les réseaux sociaux, soit plus de 2 millions de personnes. Chiffre s’expliquant notamment par le fait que les réseaux sociaux ont permis de faire évoluer les « habitus » (habitudes & usages) dans la recherche d’informations, faites auparavant essentiellement via les moteurs de recherche.

Par ailleurs, l’étude affirme que le web et les réseaux sociaux ne sont pas à l’origine des crises d’e-réputation des entreprises, puisqu’ils ne révèleraient finalement rien de concret, mais auraient toutefois des influences plus ou moins favorables sur l’image d’un produit ou d’une marque.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à visionner ci-dessous le détail de l’étude TNS Sofres :

Publicités
  1. Pour l’internaute, les réseaux sociaux et le web en général sont un moyen de s’informer mais aussi un recours en cas de litige. Au final, c’est plus de transparence et c’est tant mieux.
    Dire qu’il y a des entreprises qui hésitent encore à entrer sur le web et les réseaux sociaux. Difficile dans ses conditions de surveiller son e-reputation.
    Merci pour ces chiffres qui nous rappellent que nous avons découvert GG il y a peine plus de 10 ans, FB il y a 7 ans et Twitter il y a 2 ans.
    On n’arrête pas le progrès !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :