La gestion de son e-réputation : le cas Quick

Suite à l’accusation faite à l’encontre de l’enseigne Quick, pour avoir provoqué le décès d’un adolescent de 14 ans.

La chaîne de restauration rapide franco-belge tente vaille que vaille de démontrer son innocence, mais aussi et surtout de préserver son image de marque (éviter à tous prix le boycott de ses produits).

Malgré la fermeture de l’enseigne d’Avignon et des avis divergent sur sa gestion de crise, Quick est très actif sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

Sur Twitter la marque semblerait très silencieuse…tandis que sur Facebook, elle n’hésite pas à publier des informations directement sur sa page ; dont (photo ci-dessous) une interview du Docteur Issartel, spécialiste des maladies infectieuses, mandaté par Quick pour déterminer les causes exactes du décès de l’adolescent d’Avignon.

Ce spécialiste a depuis conclu son rapport, en mettant hors de cause Quick.

Par conséquent, grâce à une veille minutieuse de la marque sur le web et d’une communication efficace sur les médias sociaux ; Quick a su utiliser les bonnes pratiques de l’e-réputation et a ainsi réussi à préserver, jusqu’alors, son image de marque.

Advertisements
  1. C’est vrai qu’à voir la fréquentation des Quick… au choix : ou la marque à une excellente communication de crise ou les gens ne lisent pas les infos… Moi, je suis plutôt Mac Do !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :